Louis de Funès entre en majesté au temple de la cinéphilie

 

La vedette du petit écran pendant la période de confinement, Louis de Funès passe à la Cinémathèque française. Au bout de plusieurs mois de report, c’est finalement à partir du mercredi 13 Juillet que le temple du 7e art lui consacre une exposition inédite.

Cette exposition est indubitablement la première consacrée à un acteur par la Cinémathèque. Elle devait ouvrir ses portes au grand public le 1er Avril, cependant la crise sanitaire a tout chamboulé. Par ailleurs, les téléspectateurs confinés chez eux, ont été abreuvés de nombreuses rediffusions des meilleurs films du maitre du comique dont La Soupe aux choux, La Grande vadrouille, Les Aventures de Rabbi Jacob, etc.

Près de 100 000 visiteurs espérés à l’expo

Dans l'espérance que cette « De Funès mania » ne se soit pas envolée, les organisateurs estiment au moins 100.000 visiteurs à l’exposition, en dépit des contraintes sanitaires, de l’arrêt du tourisme et de la réservation obligatoire en ligne.

On y retrouvera les meilleures scènes déjà vues des milliers fois dont celle de la cave où il joue l’épicier avec les plus grands de l’époque tels que Bourvil et Gabin, dans « La Traversée de Paris », celle du plongeon dans le bain verdâtre dans « La Soupe aux choux » et bien d’autres. Mais cette exposition, associée à une rétrospective en salles, permet d’aller plus loin dans la biographie et la filmographie du plus petit des grands acteurs.

Les visiteurs pourront découvrir toute l’histoire de Louis de Funès depuis sa jeunesse riche en humour classique avec comme modèles le duo Laurel et Hardy et Charlie Chaplin, à l’évolution importante de sa carrière au début des Trente Glorieuses et ensuit sa consécration sous Giscard et Pompidou. Ils découvriront un acteur en quête de perfection dans ses productions jusqu'à prendre au besoin le poste d’auteur ou de coauteur des différents films dans lesquels il jouait.

Une exposition plaisante et familiale

L’exposition révèle de nombreux éléments historiques utilisés dans les différents films produits. On retrouve la statue du crie du Gendarme provenant du musée Grévin utilisé au début du film « Corniaud », un échange de lettres administratives collector qui a été exhumé des archives de la gendarmerie, où certains gradés discutent quant à l’opportunité d’aider au tournage du film « le gendarme de Saint-Tropez », et au risque de « ridiculiser » l’uniforme et de causer un effet psychologique « lamentable » sur le public. Selon de le directeur de la Cinémathèque, l’expo est là pour faire plaisir tout en comptant l’histoire de ce grand acteur, elle est familiale et plaisante.

Tokyo : Une exposition d’art où le vol des œuvres est permis, victime de son succès

Une galerie d’Art à Tokyo a proposé à ses visiteurs de voler les œuvres de leur choix, et pourtant une partie de la récolte s’est très rapidement retrouvée en ligne sur des sites de vente aux enchères.

Les organisateurs de l’expo croyaient que l’évènement sera pour le moins confidentiel, mais contre toute attente l’information s’est très vite propagée à travers les réseaux sociaux. À un point où plus de 200 personnes se sont hâtées à l’ouverture, un peu avant le coup de minuit dans la nuit du Jeudi 09 à Vendredi 10 Juillet 2020.

Une présentation d’art repliable

Les « voleurs » ont été tant efficaces que la galerie a été dévalisée en moins de 10 minutes, alors que celle-ci était censée durer dix jours. La foule était tellement agitée que les forces de l’ordre sont ramenés sur la place, avant que les organisateurs ne leur expliquent la situation. Selon Tota Hasegawa qui est à l’origine du projet, cette exposition d’art escamotable était en expérimentation dont le but était de transformer le lien entre le public et l’artiste.

Yusuke Hasada âgé de 26 ans a pu s’emparer d’un billet froissé encadré de 10 000 yens soit 83 €, qui faisait partie de la collection My Money de l’artiste Gabin Ito. Étant sur les lieux une heure, ce jeune homme fait partie des rares à ne pas être reparti bredouille. Celui-ci s’est placé stratégiquement devant l’entrée du bâtiment pendant que ses concurrents étaient tous dispersés. Il assure vouloir conserver son butin pour décorer son appartement.

Des ouvrages remis en vente sur des plateformes d’enchères

Cependant, certains parmi eux avaient des intentions plus putrides. En effet, quelques heures après le casse, plusieurs ouvrages de l’expo étaient déjà en vente sur des sites d’enchères à des prix allant jusqu'à 100 000 yens, soit 800 euros.

Entre temps, Yuka Yamauchi était arrivée juste à temps pour voir les autres se retirer avec leur butin. Elle a dû se contenter d’une pince trouvée par terre.

Des gentlemen voleurs

Malgré les enjeux, certains voleurs se sont comportés comme de vrais gentilshommes. Lorsque l’un d’eux a fait tomber son sac avec son portefeuille, l’objet a été tranquillement récupéré et confié à l’organisation pour une restitution.

Après quatre mois de fermeture, la Tate Modern à Londres rouvre ses portes avec de nouvelles surprises

La Tate Modern, le musé le plus visité de Londres avec le British Museum, ouvre de nouveau ses portes. Elle accueillera essentiellement des visiteurs ayant effectué la réservation sur internet, qui seront emmenés par des parcours fléchés à travers les expositions et collections. Après une fermeture de quatre mois, cette jeune galerie qui a célébré ses 20 ans dans le mois de Mai 2020, recevra en premier lieu les visiteurs anglais compte tenu de l’épidémie du covid-19 qui a éloigné pendant un moment les touristes les touristes qui représentaient environ la moitié de ses 6 millions de visiteurs par an.

Une fontaine géante installée dans l’immense salle des turbines

Le musée dévoile l’ambition de proposer un programme qui comprend une multitude d’œuvres d’artistes provenant de la diversité ethnique. Cette volonté est symbolisée par l’énorme fontaine installée dans la salle des turbines par Kara Walker, une artiste afro-américaine.

Fons Americanus est le l’appellation ironique du monument à la mémoire de la Reine Victoria qui se trouve en face du palais de Buckingham. Cette souveraine alors devient Queen Vicky dans cette fontaine qui fait remonter certaines vérités désagréables sur le lourd passif de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis. Ces deux grands pays étaient reliés par la mer à l'océan Atlantique à travers lequel, ils faisaient régulièrement le commerce des esclaves.

La réouverture des petites sœurs de Tate Modern

Pendant l’exploration, les visiteurs pourront également découvrir la grande expo dédiée au grand artiste américain Andy Warhol. Les sœurs de la Tate Modern dont la Tate StIves à Cornouailles, la Tate Liverpool et la Tate Britain à Londres. Celles-ci proposent une exposition spécialement dédiée à Aubrey Beardsley, l’illustrateur et graveur anglais du 20e siècle qui voyagera ensuite au Musée d’Orsay sise à Paris.

Sainte-Sophie passe de musée à mosquée à Istanbul, « un signe d’exclusion et de division »

Le Conseil mondial des Églises, qui regroupe près de 350 églises chrétiennes en particulier celles orthodoxes et protestantes, a clairement exprimer son chagrin et son accablement après la décision unanime du gouvernement turque de changer l’ex-basilique Sainte-Sophie d’Istanbul faisant office de musée en mosquée.

Le professeur Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil s’est hâté de faire part de cette réaction au président turc Recep Tayyip Erdogan dans une lettre. Cette dernière a été publiée sur le site de l’organisation basée à, Genève et qui regroupe près de 500 000 000 de croyants. Bien que l’église catholique n’en fasse pas partie, elle coopère tout de même avec le Conseil sur certains sujets.

Le renouvellement des tensions entre les deux communautés

Depuis la conversion du temple en musée en 1934, Sainte-Sophie a été un lieu de rencontres, d’ouverture et d’inspiration pour les gens de différentes nations et de différentes religions. C’était là un véritable témoignage de l’attachement de la Turquie au système de laïcité ainsi que son désir de tirer un trait sur les différends du passé.

Ioan Sauca accuse donc Erdogan d’avoir trahi cette image positive de l’ouverture de la Turquie à la laïcité, et d’en faire une image de division et d’exclusion. Ainsi, cette décision risque de motiver, bien qu’involontairement, les aspirations de certains groupes qui chercheraient à changer le statu quo et favoriser le renouvellement de tensions entre les communautés religieuses.

Beaucoup de condamnations et de regrets

Le président turc a annoncé que l’ex-basilique serait ouverte aux prières des musulmans en tant que mosquée à compter du 24 Juillet, mais resterait également ouverte aux visiteurs.

Sainte-Sophie, transformée en mosquée après la conquête de Constantinople par les ottomans en 1953, fut changée en musée par Mustafa Kemal qui souhait l’offrir à l’humanité.

Cette nouvelle décision de l’actuel président turc a entrainé de nombreuses condamnations et regrets en France, en Grèce, en Russie, aux Etats-Unis et aussi à l’UNESCO, qui avait déclaré Sainte-Sophie comme propriété mondial.

Pourquoi le mot « Esquimaux » blesse les Inuits et les Groenlandais ?

Au Danemark, un glacier a dû renommer une de ses glaces parce que le nom, « Eskimo », était considéré offensant pour les Inuits, signifiant « mangeur de viande crue ». La marque centenaire Hansens Is a publié sur sa page Facebook un message expliquant que pour certains peuples le mot esquimau leur rappelle un passé empli d’humiliation et d’injustice. Elle ajoute alors sa décision de donner à son bâtonnet glacé un nouveau nom bien approprié. De nombreuses réactions négatives ont alors suivi cette annonce tant des critiques loufoques que des accusations de racisme.

Une ancienne polémique

Ce n’est pas la première fois que le mot esquimau est sujette à controverse. D’après Marc-Antoine Mahieu, le linguiste spécialiste de langue inuit et chercheur à l’INALCO, il y a de cela près de 20 ans que cette discussion se renforce. Dernièrement, une équipe canadienne de hockey, Les Eskimos d’Edmonton, a avisé qu’elle allait probablement à un changer prochainement de nom, et qu’elle en pleine réflexion à ce sujet. L’illustre dictionnaire Merriam Webster énonce effectivement qu’il s’agit d’un nom parfois offensant.

L’une des raisons fournies est la signification du mot qui signifie « mangeur de viande crue », ce qui est en effet dit et répète sur Wikipédia. C’est aussi la raison fournie par l’une des députées représentant le Groenland au Parlement danois, Aaja Chemnitz larsen.

Une autre hypothèse

Selon Marc-Antoine il est très peu probable que ce mot veuille réellement dire mangeur de viande crue. L’hypothèse la plus solide provient d’un linguiste qui avait prouvé que ce nom signifie « locuteur d’une langue étrangère », et donc rien de forcement offensant.

Une autre explication fausse provient du fait que bon nombre s’imaginent que le mot « esquimau » a été attribué aux Inuits par les colonisateurs blancs. Il s’agit là, encore d’une erreur car le terme vient des langues indo-européennes et non des blancs.

Même si le mot ne provient pas des colonisateurs, c’est bel et bien un exonyme.

L’histoire du nom des glaces

Un film à grand succès du nom de Nanook of the North ou Nanouk l’Esquimau en français, est sorti en 1922. C’est effectivement la popularité de ce film qui a inspiré les marchands de glace, qui étaient bien implantés dans les salles de cinéma.

La destruction du tableau de la cathédrale de Nantes, « une perte immense »

Suite à l’incendie de la cathédrale Saint-Pierre de Nantes, il ne reste plus rien de l’imposante toile d’une hauteur de 2,36 m et d’une largeur de 1,35 m. Exposé au niveau du bras droit du transept, près de Marguerite de Foix et du tombeau de François II et au-dessus d’une armoire électrique, la toile d’Hyppolyte Flandrin est sans aucun doute la plus grosse perte de ce drame. Alors même que les vitraux et le grand orgue pourront être entièrement reconstruits, cette toile du 19e siècle de Saint Clair guérissant les aveugles, est définitivement perdue.

Réformateur de la peinture religieuse

Le tableau de Flandrin, classé propriété de l’État et monument historique, était l’un des premiers ouvrages du peintre lyonnais Hyppolyte Flandrin (1809-1864) qui fut l’un des apprentis préférés d’Ingres. Après la confection de ce tableau, il deviendra l’un des plus importants rénovateurs de la peinture religieuse. À un moment, les églises vont alors être restaurées et Flandrin se verra confier de nombreuses commandes de la part des grandes églises parisiennes, dont l’église de Saint-Germain-des-Prés où il produira une vingtaine de peintures murales. On commença à l’appeler le nouveau Fra Angelico.

Une toile prédisposée pour la cathédrale

Étant moins monumentale, la toile de Saint Clair guérissant les aveugles était classée parmi les œuvres majeures. Alors, aurait-il fallu la conserver ? Pendant que certains s’expriment quant à la conservation des œuvres dans les lieux de culte, la conservatrice à la Drac des Pays-de-la-Loire, Clementine Mathurin, affirme que la place du tableau était clairement à la cathédrale car c’est en ce lieu qu’il porte tout son sens en raison de son lien intrinsèque avec la place.

Si l’original ne peut être remplacé, une copie en modèle réduit de la toile, réalisée par le jeune frère d’Hyppolite, est en conservation au musée du Louvre. Entre-temps, deux autres œuvres populaires de Flandrin sont exposés au musée d’Arts de Nantes. Celles-ci seront prêtées au musée des beaux-arts de Lyon à l’occasion d’une rétrospective consacrée à l’œuvre de ce maitre du 19e siècle, aussi connu pour ses portraits.

ADN, Crunchyroll, Wakanim... La montée en puissance des plateformes d'animés japonais

Tout comme les services de streaming généralistes comme Amazon, Disney+ ou Netflix, les plateformes spécialisées ont eux aussi « bénéficié » du confinement, pour ne pas dire sauver. C’est le cas de Crunchyroll, de Wakanim et Anime Digital Network (ADN) qui sont les trois références en ce concerne l’animation japonaise en France.

Le simulcast

L’époque de la collection Manga Vidéo Libraire, du Club Dorothée, des VHS sous-titrés chez Dynamic Visions, semble bien lointaine. Cette époque où il fallait attendre pendant des années avant de pouvoir découvrir le top des animés. Aujourd’hui, tous les animés sont disponibles une heure après leur diffusion au Japon. On les appelle les simulcasts pour « diffusion simultanée ». Le simulcast, c’est le nerf de la guerre des plateformes en ligne.

Un service VOD avec publicité ou avec abonnement

La demande en japanimation sur la plateforme spécialisée est devenue de plus en plus forte. Si les abonnés n’ont pas accès à leur contenu à l’heure convenue, ils iront chercher ailleurs. Face à cette situation, les simulcatsts sur ces plateformes sont alors disponibles une heure après pour les abonnés payants et gratuitement 7 jours après, contrairement aux séries les plus populaires. Certains animés populaires sont même proposés gratuitement en direct sur ADN.

Ainsi, l’une des spécificités des plateformes de japanimation est de proposer un service de VOD avec abonnement (SVOD) et avec publicité (AVOD), avec une offre d’environ 8.000 épisodes, soit 10 à 20 simulcasts par saison.

Une association avec la plateforme Netflix

Les plateformes de japanimation opèrent également avec leur premier concurrent sur le marché. Elles permettent à Netflix de proposer en exclusivités au public quelques contenus en japanimation, puis de le ramener vers elles pour la suite. Par ailleurs, Netflix possède aussi ses propres exclus.

Un marché en pleine transformation

Les chiffres ne peuvent pas vraiment être comparés, car les territoires ne sont pas les mêmes, cependant ADN, le numéro en 1 en France, enregistrait près de 100.000 abonnés en fin 2019, tandis que Wakanim et Crunchyroll enregistrait près de 2.000.000 dans le monde.

Après avoir coproduit des animés, Crunchyroll a mis en place le Crunchyroll Originals issu de l’association avec la plateforme WEBTOON afin adapter leurs webcomics en animés. Wakanim est le seul à proposer des épisodes en français 15 jours après la version VOST. Un nouveau défi pour un public différent.

Le Centre Pompidou-Metz fête ses dix ans avec Yves Klein et une exposition dédiée au folklore

Le Centre Pompidou-Metz a été inauguré le 12 Mai 2010 dans la capitale mosellane. Pour la célébration de ses dix ans, il propose dans son programme de la période estivale un conciliabule entre Yves Klein réputé pour ses monochromes bleus, et près de 30 artistes contemporains étrangers. Il propose également une exposition particulièrement dédiée au rôle du folklore dans les ouvrages contemporains.

Emma Lavigne, l’ancienne dirigeante de l’institution messine pendant 4 ans, l’actuelle directrice du palais de Tokyo et commissaire de la fameuse exposition « le ciel comme atelier, Yves Klein et ses contemporains », affirme que ces deux expositions sont la preuve de l’implication du Centre Pompidou-Metz dans les autres territoires de l'Europe outre que la France.

Une exposition incroyable et très attendue

À travers neuf sections, un conciliabule thématique se forme entre le célèbre peintre de l’après-guerre Yves Klein (1928-1962) et certains artistes italiens, allemands, contemporains, japonais, avec lesquels il ressentait de profondes affinités.

Le programme de cette exposition incroyable et très attendue, est établie jusqu’au mois de février 2021. Le Centre culturel a en effet fermé pendant trois mois en raison de la pandémie du covid-19. Et le 12 juin, il a rouvert ses portes de nouveau avec l’exposition de folklore qui est prévue jusqu'au mois d’Octobre.

Kandinsky, Gauguin, Sérusier, Brâncusi, Münter

Cette exposition amène à se demander l’élément qui pourrait rapprocher deux univers que tout oppose en aspect : l’art moderne, considéré comme un détachement avec le passé pour la création de quelque chose de nouveau, et le folklore, rattaché au passé, au collectif, à la tradition et à l’immatérialité.

La première section étudie le rôle que joue le folklore dans les créations des français comme Paul Sérusier, Paul Ganguin, du Roumain Constantin Brâncusi ou du couple Gabrielle Münter et Vassily Kandinsky.

Quels aliments privilégier pendant la période de menstruation ?

Pendant les règles, une alimentation saine, équilibrée et de qualité peut aider à retrouver la forme, et à mieux surmonter cette période assez gênante pour la plupart des femmes. Comme nous le savons, l’alimentation de la femme influe directement sur les hormones et les cycles menstruels. Cependant, miser sur certains aliments avant, pendant et après  les règles, rendra les menstrues moins pénibles.

Connaitre son cycle et lui adapter une alimentation

Pour adapter une alimentation à votre cycle, il faut d’abord le déterminer. Savoir si vous avez un cycle court ou long, des règles normales ou anormales est important. Très souvent avant ou pendant les règles certaines femmes ont un plus gros appétit et sont plus attirées par les aliments sucrés. En effet, le métabolisme de base augmente en modifiant l’équilibre hormonal, du coup le corps réclame plus de calories. Afin de mieux tenir pendant la période des menstrues, il est important que la femme se nourrisse beaucoup plus des aliments nourrissants comme, les légumineuses en de petites portions, mais fréquemment.

Quoi manger pendant vos règles ?

Lorsque vous avez souvent des crampes, le stress, des tensions ou encore la fatigue, consommez plusieurs jours avant les menstrues l’Agelica Sinensis. Ce produit vous permettra de combattre la fatigue. Prenez plus de bananes, de l’avocat, du riz complet. Il s’agit des aliments riches en magnésium, qui vous aideront à lutter contre les douleurs de tête et celles lombaires. Ils aideront également à détendre les capillaires cérébraux.  Avant les flux sanguins, les femmes sont d’humeur changeante et irritable, pour aider à équilibrer les taux de dopamine, il faut prendre le gattilier. Pendant les menstrues, il est conseillé de prendre plus de végétaux. Notamment ceux riches en acide linoléique. Tous les légumes, les noix, les pinards, le soja, le potiron, la laitue, le concombre, les fraises, l’avocat, sont les aliments à privilégier, afin d’aider l’organisme à mieux faire face aux coliques menstruelles.

Les avantages d’un congélateur armoire

Afin de conserver de façon optimale les restes de nos aliments, il est important de trouver un dispositif adéquat pour le faire. Disposer d’un congélateur armoire devient ainsi une nécessité dans les maisons. Cela permet de mettre ces aliments dans de meilleures conditions thermiques, du coup, évitera leurs décompositions. Cependant, qu’est-ce qu’un congélateur armoire et quels sont les avantages qu’elle procure à ses utilisateurs ? Cet article vous en parle.

Le congélateur armoire : qu’est-ce que c’est ?

D’un point de vue général, le congélateur armoire est un appareil de froid qui permet de conserver pendant longtemps les aliments. Il est alimenté d’un système d’air perfectionné pour maintenir en place, toutes les substances nutritives des différents aliments mis en conservation. Ils sont disponibles sur plusieurs modèles avec différentes capacités de contenance. Il est équipé de plusieurs compartiments avec une largeur de 60 cm.

Congélateur armoire : les avantages

Le congélateur armoire est devenu depuis quelques décennies un équipement électroménager indispensable dans les ménages. Il est quotidiennement utilisé pour congeler et conserver les restes d’aliments cuisinés ou non. Le congélateur armoire est aussi d’une grande importance en ce sens qu’il permet un rangement confortable. Il évite d’encombrer la cuisine avec les produits consommables. Il peut être installé dans n’importe qu’elle coin de la maison et sa forme verticale facilite sa praticité. Plus besoin donc de se courber pour se servir. D’ailleurs ces différents compartiments sont d’excellents porches pour catégoriser les aliments. Que ce soit la viande, les légumes, la glace, etc., plus de souci pour les garder au frais pendant des jours. Avec sa capacité de stockage de 200 à 300 litres, tous vos petits produits alimentaires peuvent être subtilement classés. Son système de froid ventilé, dispense du consommateur, les difficultés de dégivrages. Il est très économique avec un meilleur rapport qualité-prix.

L’endettement  des entreprises françaises pendant le confinement

La pandémie de COVID-19 a engendré une crise économique, qui touche presque tous les pays du monde entier. Pas un seul pays ni un seul secteur n’est épargné par le COVID-19 et ses conséquences. En période de récession 100% des entreprises en France sont concernées, notamment avec les mesures de confinement qui ont été prises par le gouvernement.

Le sort des entreprises françaises suite à la crise de la pandémie de COVID-19

La France serait déjà en récession économique à cause des dégâts causés par la pandémie. Mais le gouvernement a vite agit sur le PIB en le revoyant à la baisse d’1% contre une estimation à +1,3%. Le report de paiement des impôts et des cotisations pour les entreprises, la garantie de prêt aux PME/ETI pour environ 300 milliards d’euros, l’instauration du chômage partiel, qui représente environ 15 à 20 milliards d’euros si la crise dure plusieurs mois. Toutes ces mesures prises par l’Etat français ne sont que des coups, que reçoit l’économie. Toute fois si des solutions à long termes ne sont pas prises, cette situation pourrait replonger l’économie dans une crise sans issu. Encore il faut remarquer que toutes les entreprises ne sont pas prêtes à faire face à la situation actuelle. Mais pour celles qui continuent et qui ont un plan d’activité, le scénario envisagé est une baisse du chiffre d’affaires, à cause de l’arrêt brusque de l’économie pendant plusieurs mois. Ce qui implique que de nombreuses entreprises seront confrontées à de sérieux problèmes de trésorerie et à de gros risques de faillites. Plusieurs portes seront fermées et des employés sans travail.

L’économie pourrait recevoir un cout à long, avec la pandémie du COVID-19

Les conséquences de la pandémie sont susceptibles de durer pendant longtemps. Le secteur des transports internationaux et du tourisme pourraient ne jamais retrouver leur cours normale. Ceci serait dû aux différentes restrictions imposées aux frontières. Aussi certains consommateurs pourraient rester réticents à l’usage des transports en commun et courir vers d’autres moyens ou moins se déplacer. Avec le confinement le télétravail  a été plus développé, ce qui prive les restaurants et magasins de leurs clientèles. Si à la longue cette méthode de travail à distance continue, des salariés pourraient déménager en périphérie. D’autres pourraient perdre leur  emploi, ce qui se répercute en grande  partie sur l’économie.

 

L’immobilier est-il un investissement rentable ?

Se loger fait partir des besoins essentiels de l’homme, investie dans ce secteur est une véritable mine d’or. Découvrons dans cet article les avantages que peuvent procurer un investissement immobilier.

L’immobilier : un investissement pour assurer son patrimoine

L’immobilier est un secteur très rentable, car investir dans ce secteur vous permettra de constituer un capital à long terme. Cela vous permettra de bien gérer votre patrimoine à long terme. C’est le parfait moyen pour avoir un patrimoine durable sans disposer d’un niveau de revenu exceptionnel.

Aussi cet investissement vous permettra de construire un patrimoine sans pour autant dépenser une grande partie de votre épargne. La mise en location des biens immobiliers vous permet de bénéficier de l’effet levier du crédit et les différents avantages fiscaux qui sont liés permettent vite le retour sur investissement. C’est un investissement plus intéressant que celui des produits d’épargne.

Par ailleurs, l’investissement dans l’immobilier vous permettra d’assurer votre retraite en toute tranquillité si vous êtes salariés. C’est la solution idéale pour couvrir la baisse de revenu suite à votre retraite et assurer la hausse des dépenses liées notamment aux problèmes de santé liés à votre vieillissement. Si vous faites un prêt à la banque, le crédit immobilier est pour la majeure du temps remboursé avant le passage à la retraite ; ceci vous permet de vous loger sans payer de loyer si vous désirez conserver le logement ou de le mettre en location afin d’avoir un complément de revenus conséquent.

Investir dans l’immobilier pour réduire les impôts

Grâce aux dispositifs de réduction d’impôt sur le revenu, l’investissement dans le secteur de l’immobilier reste un secteur très rentable. Ainsi, ce secteur est destiné à tous les profils d’investisseurs et pour tous les projets. Grâce à la loi Pinel, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % sur une période de 12 ans pour un programme immobilier neuf.

Toutefois, il est possible de réaliser 11 % d’économie sur le prix de revient d’un bien meublé en résidence avec service grâce à la loi Censi-Bouvard. Il faut aussi notifier que pour les investissements dans les immeubles historiques les travaux de rénovation sont couverts en partie grâce aux dispositifs Malraux et Monuments Historiques. Vous pouvez bénéficier des déductions d’impôt et d’une exonération de droits de succession grâce à ces derniers.

 

Les meilleurs smartphones pliables

Il a fallu attendre 2019 pour qu’on entende parler de smartphones pliables. Il s’agit en fait des téléphones nouvelle génération que l’on peut utiliser simultanément comme tablette ou téléphone Mobil. On en découvre plusieurs modèles sur le marché avec des caractéristiques variées. Découvrez dans cet article les meilleurs smartphones pliables du moment.

Samsung Galaxy Fold

La Galaxy Fold est un smartphone pliable high-tech de la marque Samsung que l’on peut facilement comparer à u portefeuille, du fait qu’on peut le plier en deux. En effet, il est conçu de telle sorte qu’on peut facilement le transformer de smartphone 4,5 pouces à une tablette 7,3 pouces. En matière d’autonomie, le produit est équipé de batteries Lithium d’une puissance de 6000mAh. Outre ses 128 Go de capacité de stockage et sa mémoire RAM qui passe désormais de 12 Go à 32 Go, l’appareil est équipé d’une connexion 5 G. Il est doté de deux cameras l’une installée en face et l’autre en arrière avec respectivement 12 millions de pixels et 8 mégapixels. Ce smartphone qu’on le veuille ou non talonne l’iPhone X de Apple. Il est parfaitement ergonomique et son design est irréprochable.

Motorola Razr

Contre toute attente, le constructeur n’a fait que redonner vie à la Motorola Razr qui avait à l’époque marqué les esprits des utilisateurs. La particularité ici, c’est que le fabricant a équipé l’appareil de deux détachables permettant aux utilisateurs de l’utiliser comme une tablette. Avec ses charnières, le smartphone peut être positionné en triangle sur un support, avec un écran pliable de 6,2 pouces en diagonale pour un format de 21:9. Il est incorporé de deux caméras l’une faciale de 5 millions de pixels, et l’autre arrière de 16 mégapixels. Sa mémoire interne est de 128 Go avec 8 Go de RAM et une connexion 5 G. On y retrouve deux écrans sur ce smartphone à savoir : un écran OLED extérieur de 2,7 pouces et l’autre de 0,75 pouce situé en dessous du téléphone. Il reste un appareil très ergonomique tout comme son ancêtre la Razr V3

Par ailleurs, il faut notifier que le smartphone pliable Royole FlexPai reste aussi un super appareil avec un écran résistant Amoled de 7,8 pouces. Il fut d’ailleurs le premier modèle de smartphone pliable vendu sur le marché.

 

 

 

Que choisir entre un appareil photo numérique et un smartphone

Avec l’avance de la technologie, les smartphones intègrent beaucoup plus de fonctionnalité pour capturer des moments émotifs de notre existence. Mais est-ce que ces appareils peuvent se substituer à l’appareil photo numérique qui est spécialement destiné pour les photos et vidéos ? Découvrons la réponse à cette question dans cet article.

Pour une qualité d’image irréprochable que faut-il choisir ?

Même si les différents concepteurs ont nettement amélioré la qualité des appareils photo des smartphones en y embarquant des objectifs de haut de gamme, il reste encore à faire. Les images prises dans des conditions de luminosité plus basse sont de moindre qualité contrairement aux appareils photo numériques. Ceci s’explique par les capteurs minuscules qui n’emmagasinent pas beaucoup de lumière ce qui fait que les images ont tendance à être plus sombres et plus bruitées. Mais dans de bonnes conditions de luminosité, il n’existe pas de différence entre les photos des smartphones haut de gamme et les appareils photo numériques.

De même, les appareils photo numériques permettent d’obtenir le piqué et le fond flou ce qui n’est pas le cas des smartphones ou les résultats sont moins performants. Aussi, même si des smartphones haut de gamme sont équipés d’une stabilisation optique, il y a toujours le risque de tremblement de l’image. Ce défaut est plus criard en mode vidéo où la qualité des images varie fortement selon le modèle de smartphone que vous possédez.

Fonctionnalité : Quels appareils faut-il choisir

Le plus grand défaut avec les smartphones demeure le zoom optique. Même si certaines marques intègrent à leur modèle d’une focale fixe et d’un zoom numérique, on constate une dégradation d’image en effectuant des zooms. Les appareils photo vous permettent d’atteindre des grossissements d’image 30x sans dégradation de la qualité.

Toutefois, les smartphones demeurent toujours pratiques simples à utiliser et c’est le point fort de ces derniers. Ils sont réactifs, et l’écran tactile permet d’accéder aisément au différent réglage.   Vous pouvez facilement faire des réglages et partager facilement les photos sur les différents outils numériques (smartphone, tablette, ordinateur,... etc) et sur les différents réseaux sociaux.

 

Les îles paradisiaques qui font rêver

La planète terre dispose de plusieurs îles qui sont des endroits uniques où vous pourrez découvrir un paysage incroyable. Découvrez dans cet article les îles paradisiaques qui font chavirer le cœur de plusieurs touristes.

La Polynésie : un véritable joyau

Cette partie du globe regroupe des îles fabuleuses on nombre de ceux-ci on distingue l’île de Tahiti qui est un l’une des îles paradisiaques les plus connues. Avec son paysage bleu, ses lagons et le vert de ses forêts, cette île attire beaucoup de touristes. C’est le lieu idéal pour faire de plonger, pratiquer de la randonnée afin de passer des vacances inoubliables. Les nombreux cocotiers bordant les plages vous permettront de profiter de l’ombre tout en contemplant le paysage des plages paradisiaques toute la journée.

De même, l’île de Bora Bora située dans l’archipel de la Polynésie française présente un paysage plus séduisant. Avec les petites cabanes sur pilotis, des reliefs verdoyants et une faune marine colorée, cette île se révèle être un véritable paradis sur terre. Aussi le paysage se compose de lagons bleus dégradés qui font de ce lieu un espace merveilleux. Il y a de nombreuses activités divertissantes que vous pourrez effectuer sur cette île pour rendre votre vacance inoubliable. La meilleure période pour visiter cette merveilleuse île est entre juillet et octobre.

L’Indonésie ou les Philippines pour contempler les îles paradisiaques ?

L’île de Bali en Indonésie surnommée « l’île des Dieux » est un endroit qui attire beaucoup de voyageurs qu’ils soient sportifs passionnés du surf ou quête de spiritualité. C’est le lieu idéal pour passer des vacances inédites tout faisant du surf ou du yoga à la plage. C’est un endroit unique où se mêlent les volcans, les plages inédites, les lacs, les forêts ainsi que des rizières en terrasse. Vous ne pourrez pas vous ennuyer sur cette île qui présente un paysage inédit, la période d’avril à octobre est les meilleurs moments pour aller visiter cet endroit.

Toutefois, l’île de Palawan aux Philippines située à quelques kilomètres de Bali abrite des spots de renommée mondiale. Si vous aimez la plongée marine, vous êtes le bienvenu sur cette île qui est remplie de tortues marines, de dugongs, de poissons colorés, mais aussi de superbes récifs coralliens. Vous pouvez aussi pratiquer de la randonnée et de l’escalade sur cette île pour admirer le magnifique paysage. Ses plages de sable blanc sont de véritable régal pour se bronzer au soleil et se reposer.

 

 

 

Les sites touristiques à découvrir en Amérique du Sud

Le continent sud-américain attire plusieurs touristiques à chaque période de vacances car dans cette partie du monde on découvre des lieux incroyables. Découvrez dans cet article les meilleurs sites touristiques que vous devez visiter dans cette partie du globe.

L’Argentine : un pays à visiter

L’Argentine est un pays où vous pouvez vivre des moments incroyables. Vous pouvez contempler au nord de ce pays sur la frontière qui sépare le pays du Brésil, les chutes d’Iguazu. Elles constituent plus de 275 cascades qui dessinent un incroyable paysage de flots, la plus haute cascade est de 82 m. Vous pouvez aussi visiter à l’ouest de La Rioja la vallée de la Lune qui présente un paysage très stupéfiant avec des décors rocheux spectaculaires. Vous découvrirez en ce lieu unique dans le monde un canyon et des parois de roches rouges qui vous feront croire que vous êtes sur une autre planète, des pétroglyphes y ont été gravés par d’antiques habitants.

Par ailleurs, L’Aconcagua reste le lieu le plus prisé par plusieurs alpinistes, vous pouvez tenter d’atteindre le point culminant de la cordillère des Andes (6 962 m). Vous pouvez lancer un défi à vos amis pour atteindre le sommet, la montagne s’aborde en randonnée par des steppes ponctuées de lacs. Si vous êtes un amoureux de la nature, ne manquez pas de visiter la Bariloche tout en empruntant la fameuse Route des sept lacs (107 km). Vous serez éblouis par les paysages de montagnes et de forêts qui vous donneront un véritable coup de cœur.

 Que visiter au Brésil ?

Ce pays dispose de plusieurs sites touristiques dont l’une des plus répandues est la forêt amazonienne qui s’étend principalement au Brésil et dans plusieurs pays d’Amérique du Sud. Vous découvrirez cette forêt unique habitant des espèces rares dans la ville de Manaus qui dispose de magnifiques plages, mais aussi de somptueux bâtiments anciens le Teatro Amazonas.

Par la ville de Rio de Janeiro est aussi très célèbre notamment grâce à l’édifice du Christ rédempteur (710 m) qui ouvre les bras depuis le Corcovado et au Pain de Sucre (396 m). Aussi cette ville dispose des plages de renommée mondiale comme celles de Copacabana et Ipanema.

 

 

Les aliments pour avoir une bonne santé.

Pour une bonne santé, il est recommandé de manger sain et équilibré. Les produits alimentaires que nous consommons chaque jour doivent donner de l’énergie à notre organisme. Ce qui nous permettra de nous déplacer et d’effectuer nos activités quotidiennes.

Pour jouir d’une bonne santé, il y a certains aliments que vous devez consommer. Ils contiennent des protéines et vitamines nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme. Ils permettent également de prévenir certaines maladies et d’améliorer la santé du consommateur. Voici quelques aliments à consommer pour avoir une santé de fer.

 

Les légumes verts à feuille et les légumineuses.

Les légumes verts à feuilles comme les épinards contiennent une meilleure qualité d’acide folique. Mais aussi une vitamine du complexe B qui est très favorable aux femmes qui désirent une grossesse. C’est un aliment qui réduit les risques d’anomalie au niveau du système nerveux de l’enfant. Ce sont des légumes riches en antioxydant et en lutéine. Ce sont des éléments qui réduisent les risques de détérioration de la rétine.

Les légumineuses sont des aliments riches en glucides complexes. C’est une très bonne source de protéines végétales qui est recommandée à tous ceux qui ne consomment pas beaucoup de viande. Il s’agit entre autres du soja, des lentilles et du haricot.

 

Les aliments jaunes, orangés et les produits laitiers.

Les légumes comme les carottes, les poivrons, et les mangues sont des aliments à couleur vive qui contiennent le bêtacarotène. C’est un antioxydant qui neutralise les molécules toxiques qui circule dans votre organisme. Sans elle, ces molécules endommagent les cellules.

Cependant, ils doivent être faibles en matière grasse. Ils renferment moins de calories que les produits qui ne sont pas réduits en gras. Néanmoins, ils contiennent du potassium, du magnésium, du calcium et de la vitamine D. Ce sont des éléments qui vous protègent de l’hypertension, mais aussi du cancer du côlon.

 

 

 

Les antibiotiques et leurs effets secondaires

Lorsque vous souffrez de certaines maladies ou êtes atteint de certaines infections bactériennes, les médecins peuvent vous prescrire des antibiotiques. Mais, comme toute catégorie de médicaments, les antibiotiques provoquent également des effets secondaires. Qu'en est-il de ces effets secondaires ? Nous avons justement fait un point à ce propos plus bas.

Les troubles digestifs

Avant tout, nous devons notifier que tous les antibiotiques possèdent pour effets secondaires des troubles digestifs. Juste que ces derniers se diversifient en fonction de la susceptibilité du patient ou de la molécule contenue dans l'antibiotique. En réalité, les antibiotiques, une fois qu'ils sont pris, ils tuent les mauvaises bactéries à l'origine de l'infection. Mais en plus de cela, ils tuent également les bonnes bactéries. Or, ces dernières forment la flore intestinale. Du coup, cette flore est perturbée, ce qui provoque des troubles digestifs. Ceux-ci peuvent se manifester par des diarrhées, des nausées, des ballonnements ou des vomissements.

La fatigue

Cet effet secondaire est tout simplement la résultante du premier effet secondaire énoncé plus haut et qui est les troubles digestifs. En effet, compte tenu du fait que l'antibiotique a déstabilisé voire détruit la flore intestinale, le patient aura à dépenser plus d'énergie que d'habitude lors de la digestion d'un corps. Par conséquent, le patient aura des sensations d'affaiblissement. Mais il faut avouer qu'il est complexe de différencier une fatigue normale d'une fatigue due à l'antibiotique.

Les réactions allergiques

De nombreux antibiotiques et en particulier les macrolides et les pénicillines provoquent chez plusieurs personnes des réactions allergiques. La plus connue des allergies dues à la prise d'antibiotiques est l'urticaire. Mais d'autres réactions allergiques peuvent également être provoquées par les antibiotiques. Il s'agit notamment des allergies cutanées telles que les rougeurs, les éruptions, les œdèmes ainsi que les allergies respiratoires. Par ailleurs, les antibiotiques peuvent détruire les bonnes bactéries des flores vaginales, ce qui peut provoquer des mycoses vaginales.